Multiplication par 3 des licenciements économiques dans des PSE en 2020

licenciements économiques PSE

La Dares a mis à jour les chiffres concernant la situation sur le marché du travail. Les données recueillies auprès des Direccte montre que le nombre de licenciements économiques envisagés dans le cadre de PSE sur la période du 1er mars au 20 août 2020 est égal à 2,9 fois celui de 2019.

Plus précisément, les chiffres rassemblent l’ensemble des ruptures intervenues dans le cadre de PSE. Cela englobe notamment, en plus des licenciements, les ruptures amiables, les démissions, etc. Le nombre total de ruptures de contrat de travail passe ainsi de 17121 en 2019 à 48954 sur la même période en 2020.

Le nombre de PSE est, quant à lui, passé de 228 à 326.

La Dares publie également le nombre de « petits licenciements économiques » en 2020. Elle vise ici les licenciements de 2 à 9 salariés. Ainsi, du 1er mars au 20 août 2020, 2721 projets de petits licenciements économiques ont été mis en œuvre. (Les données de 2019 ne sont pas disponibles.)

Il y a donc plus de petits licenciements économiques que de PSE. Mais les ruptures envisagées dans le cadre de PSE restent plus nombreuses.

Il faut noter que le tableau ne contient pas les licenciements d’au moins 10 salariés, dans une entreprise de moins de 50 salariés. En effet, ces licenciements ne font pas l’objet de PSE. Et ils ne sont pas compris dans les « petits licenciements économiques ».

Pour l’ensemble des données publiées par la Dares, voir l’article « Situation sur le marché du travail au 20 août 2020 »

Sur le licenciement économique, voir l’article « Activité partielle et licenciement économique« .

Laisser un commentaire

*